sábado, 5 de junio de 2010

Les effets de la crise sur la scolarisation des enfants

"Imaginez-vous un chef de famille qui se débrouille, qui a plusieurs enfants à l'école, et dont les premiers n'ont pas glané un seul Franc... Pensez-vous qu'au rythme actuel de la vie, où tout est cher, il aura les moyens pour inscrire celui qui se laisse renvoyer ? Je pense que ce monde est fait pour les riches. Gardez votre école et laissez nous notre rue pour nous débrouiller."

À lire l´article de B Perucca dans Le monde du 4 juin et à réfléchir sur les dégâts des crises sur la scolarisation des enfants.

Pas mal non plus de se mettre dans la peau de ce père de famille burkinabé ou dans la tête de ces enfants, qu´en pensez-vous?

No hay comentarios: