jueves, 3 de febrero de 2011

Des inédits de Brassens retrouvés

Clémentine Déroudille, petite-fille du célèbre photographe Robert Doisneau, commissaire de l’exposition “Brassens ou la Liberté”, à la Cité de la Musique, à Paris, a fait la découverte dont la presse s´est fait écho mercredi dernier:
des textes inédits de Georges Brassens ont été retrouvés à Paris et à Sète (Hérault), où le chanteur est né et repose.
En attendant la diffusion de ces textes, des poèmes-chansons de Brassens sont venus dans ma tête. J´en ai choisi un de mes préférés, à vous de me dire le titre de la chanson ( le mot clé a été supprimé ):
Quand les mois auront passé
Quand seront apaisés
Leurs beaux rêves flambants
Quand leur ciel se couvrira de gros nuages lourds
Ils s'apercevront émus
Qu' c'est au hasard des rues
Sur un d'ces fameux _____
Qu'ils ont vécu le meilleur morceau de leur amour

martes, 1 de febrero de 2011

« Faut être qui aujourd’hui pour être bien vu ? »

Mettez-vous à la place de...Si vous étiez...Ce sont des phrases très utilisées dans les cours de langue étrangère. La dernière campagne choc de la Fédération des aveugles et handicapés visuels de France pose une très bonne question pour faire prendre conscience de la situation que des centaines de personnes vivent dans notre monde des images.